`-
`-
`-
`-
`-


A propos de nous

Pour une gestion publique de l'eau.

Jocondiens depuis toujours ou depuis seulement quelques mois, nous sommes de farouches partisans de la municipalisation de la gestion de l'eau dans notre ville.

De tous âges et venus de tous horizons nous sommes convaincus que l'eau, comme l'air, est un bien commun, nécessaire, vital et une part de nous-mêmes, nous sommes faits de 80% d'eau.

L'eau ne peut donc être un bien vendu, mais un bien partagé sans que des profits puissent être réalisés sur  son origine, son traitement et sa distribution.

L' eau potable devient de plus en plus rare et difficile à obtenir : le gaspillage, la pollution chimique directe ou indirecte rendent son obtention plus précieuse.

 

N'en faisons pas un marché.

- Séparons-nous des sociétés privées (Véolia, Lyonnaise-Suez et SAUR) et gérons l'eau au niveau de la commune ou des intercommunalités.

- Préservons la ressource en eau par la lutte contre la pollution des eaux de surface et par un puisage modéré dans les nappes.

- Améliorons la qualité des réseaux de distribution et les interconnexions entre réseaux.

 

Nous demandons aux conseillers municipaux de Joué-lès-Tours élus en 2014, et notamment à Monsieur le Maire, Frédéric AUGIS de ne pas renouveler le contrat de concession avec VEOLIA en 2016 et de créer rapidement une Régie Municipale pour la gestion du service public de l'eau potable.

 

Nous demandons aux élus de TOUR(S)PLUS et notamment à son Président, Philippe BRIAND d'étudier la gestion communautaire dans le service public, en continuité des Régies existantes à TOURS, ST AVERTIN, ST PIERRE DES CORPS et du Syndicat des 3S (ST CYR, ST SYMPHORIEN et STE RADEGONDE).

 

Nous demandons aux élus des 52 communes d'Indre et Loire puisant une grande partie de leur eau dans la nappe protégée du Cénomanien de préserver cette ressource conformément aux préconisations de l'Agence de Bassin Loire-Bretagne.

 

Faites nous part de vos remarques en utilisant l'onglet "contact" et n''hésitez pas à nous rejoindre en utilisant le formulaire d'adhésion dans ce même onglet